Déclaration de Monsieur le Président de la République, S.E.M Macky SALL, après la prière de l’Aïd-El-Kébir à la Grande Mosquée de Dakar, le 26 octobre 2012.

tabaski

L'Etat traquera et arrêtera tous ceux qui se sont adonnés à la destruction de biens et les traduira en justice... Ceux qui pensent parler au nom du chef de l'Etat pour orchestrer des gains, ceux qui veulent être milliardaires sans travailler et qui pensent que le Sénégal doit être un lieu où l'argent facile doit circuler, n'ont qu'à faire très attention... »

Intégralité de la Déclaration de S.E.M le Président de la République

Ceux qui veulent être milliardaires sans travailler et qui pensaient que le Sénégal doit être un lieu où l'argent facile doit circuler, n'ont qu'à faire très attention car je suis déterminé à combattre toutes ces pratiques. Je sais que ceux qui pensaient que le Sénégal doit être un lieu où l'argent facile doit circuler, évidemment, ceux-là ont considéré que l'argent ne circule plus. Mais tous les salaires et toutes les prestations sont payés.

L'Etat a encore une dette intérieure raisonnable qu'il va résorber et injectera davantage de ressources dans l'économie. Ceux qui veulent être des milliardaires sans travailler évidemment, ceux-là auront des problèmes. Ceux qui pensent d'ailleurs également, peut-être qu'ils me sont proches ou qu'ils sont dans les environs du pouvoir, que par le trafic d'influence on peut s'enrichir, ceux-là doivent faire très attention. Je combats de façon déterminée toutes ces pratiques. Ceux qui pensent parler au nom du Chef de l'Etat pour orchestrer des gains, je voudrais dire à la communauté que cela n'est pas conforme à ma démarche.

Que personne ne vienne voir un homme d'affaires, un homme politique ou un chef religieux pour lui dire que je peux vous emmener chez le Président, il peut faire ceci, il peut faire cela. Ce sont des actions qu'il faut bannir. Je n'ai envoyé personne. Je veux que nous travaillions et c'est dans cet esprit que j'invite mes compatriotes. C'est dans cet esprit que je ferai de mon mieux pour que le Sénégal aille de l'avant. Nous nous sommes engagés pour servir le Sénégal. Nous avons quitté un moment A pour aller vers un moment B. Cette transition entre le pouvoir antérieur et le nôtre induit des changements qui peuvent être douloureux. Beaucoup de gens considèrent que les choses ne bougent pas assez. Je voudrais leur assurer que toute la mécanique est mise en marche pour avoir des résultats palpables, il faut, évidemment, un temps entre la mise en œuvre des nouvelles politiques et les fruits qu'elles sont censées donner. Le Gouvernement a mis les évolutions sur la gouvernance économique, sur la lutte contre l'impunité et les résultats se font sentir déjà avec cet hivernage. En effet, l'Etat a mis d'importantes ressources à la disposition du monde rural. Par ailleurs, l'Etat va traquer et traduire en justice les auteurs des actes de violences notées lundi matin dans le centre-ville de Dakar. L'Etat traquera et arrêtera tous ceux qui se sont adonnés à cette destruction et les traduira en justice.

Je voudrais rappeler que j'ai été élu le 25 mars 2012 pour être le garant de l'unité nationale et de la sécurité des personnes et des biens. Je l'assumerai sans faiblesse aucune. Je ne permettrai à personne ni à quelque groupe que ce soit, de perturber l'ordre public et la quiétude des citoyens et de s'adonner à des destructions de biens. Cela incombe à l'Etat et il assumera totalement sa responsabilité sur ce point. Il y a eu des erreurs de gestion dans nos dispositifs qui ont permis à ces manifestants de pouvoir faire ce qu'ils ont fait.

Mais je tiens à vous assurer que toutes les mesures sont désormais prises pour que force reste à la loi.

 

 

Revenir